Langues

Chatbot en Français

Select a platform

  • Logo of MacOS
    Mac
  • Logo of Linux
    Linux
  • Logo of Windows
    Windows

C’est quoi un chatbot français ?

Un chatbot français, c’est un programme informatique qui est capable d’entretenir une conversation de manière similaire à un humain. C’est en analysant et en comprenant le contenu français qu’il peut déterminer la meilleure réponse.

Les chatbots peuvent répondre à des questions ou encore accomplir des tâches. Nous avons vu des banques utilisées les chatbots pour faire de la pré-qualification hypothécaire et le Gouvernement du Québec utilise un assistant conversationnel pour répondre aux questions de la population sur le COVID-19.

Dans les dernières années, les avancées dans la discipline du traitement de langage naturel a rendu possible pour un assistant conversationnel de comprendre non seulement les mots, mais aussi le contexte d’une conversation en utilisant les messages précédents.

Est-ce que le français est difficile pour un chatbot ?

Le français est parlé par plus de 250 millions de personnes à travers le monde. C’est la cinquième langue la plus parlée. C’est une langue que beaucoup de personnes trouvent difficile à apprendre surtout parce qu’il y a beaucoup d’exception de grammaire, les genres et les accents.

Cependant, ça ne rend pas la langue plus difficile à traiter pour l’intelligence artificielle. À ce jour, il y a des modèles de traitement de la langue pour plus d’une centaine de langues. À une certaine époque, l’anglais était réellement plus facile à comprendre par l’IA, mais c’était en grande partie dû au fait que la plupart de la recherche se fait en anglais. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Plusieurs langues ont des différences régionales et le français n’est pas une exception. Si tu habites la France ou le Québec, tu n’utilises certainement pas les mêmes expressions. Dans un environnement supervisé comme Botpress, tu peux entraîner le NLU (Natural Language Understanding) pour comprendre les différences régionales.

Chatbot français: Traitement du langage naturel

La première étape pour n’importe quel algorithme de traitement du langage est de donner un sens à la langue, c’est-à-dire de l’analyse de la phrase sous forme de plus petite unité. La tâche est officiellement appelée tokenisation de la langue parce que chaque élément qui contribue au sens s’appelle un token.

Plus une langue est systématique et ordonnée, plus il sera facile de procéder à la tokenisation de la langue. Règle générale, si la langue est difficile à apprendre pour un humain, elle sera difficile à apprendre pour un programme informatique.

Si on remonte, il y a quelque temps, le travail de tokenisation de la langue demandait énormément d’intervention manuelle de la part des personnes impliquées. Chaque langue devait être tokenisée indépendamment et de manière manuelle.

Créer un chatbot multilingue

Bâtir un chatbot qui fonctionne dans plusieurs langues peut être une tâche difficile tout dépendant de la plateforme utilisée. Certaines plateformes forcent les utilisateurs à créer un chatbot différent pour chaque langue alors que ce n’est pas très efficace comme stratégie d’internationalisation.

Une bonne plateforme sera vraiment multilingue et offrira la possibilité de traduire dans plusieurs langues le contenu directement dans l’interface de la plateforme.

Il est nécessaire que la langue soit capturée dans une variable de la conversation pour que l’IA soit en mesure de détecter avec précision la langue et ainsi permettre au designer de conversation de faire des logiques différentes en fonction de la langue de l’utilisateur.

En plus des fonctionnalités spécifiques à la gestion du multilingue, certaines autres fonctionnalités sont nécessaires pour permettre la création d’un chatbot qui excellera une fois rendu en production. Il y a deux catégories de fonctionnalités qui sont importantes:

  • La première catégorie regroupe toutes les fonctionnalités nécessaires pour faire un bon design conversationnel et faire les intégrations nécessaires au bon fonctionnement du chatbot. Si la plateforme ne rend pas faciles les différentes intégrations et le design, alors le support du multilangue n’a aucune importance.
  • La deuxième catégorie regroupe tout ce qui entoure la compréhension du langage qu’on appelle le traitement automatique de la langue. Une bonne plateforme d’IA conversationnelle ne sera pas seulement indépendante de la langue, mais elle intégrera aussi toutes les dernières technologies et fonctionnera bien de manière générale. Il est aussi important que la plateforme offre des fonctionnalités connexes telles que l’identification d’intention basée sur le contexte.

La qualité de l’expérience conversationnelle créée pour l’utilisation est étroitement liée avec la puissance de l’outil qui sera utilisé pour le créer puisque certains outils deviennent une limitation pour faire un bon design de conversation.

Bâtir le meilleur chatbot en français

Même avec une bonne plateforme, il existe encore des défis dans la création d’excellents chatbot français. Il y a un nombre limité de recherches dans le monde de l’IA et cela peut devenir un défi lorsque vient le temps de trouver des ressources pour travailler sur un projet. Ce n’est pas nécessaire de trouver des gens pour écrire les algorithmes qui permettent le traitement automatique de la langue puisqu’ils sont déjà fournis, mais plutôt de trouver des designers de conversations compétents qui parlent la langue ou les langues de votre chatbot. C’est à ce moment qu’il devient important de choisir une plateforme qui permet à des gens moins techniques de faire la gestion du contenu et des traductions.

De toute évidence, la mise en ligne de chatbots français qui sont bien désignés veut dire que l’adoption de la technologie est en croissance. Cette adoption grandissante réglera certainement une partie des problèmes liés aux contraintes de ressource et permettra aux acheteurs de cette nouvelle technologie d’avoir une idée plus claire des meilleures pratiques.

En résumé

Les percées en TAL s’appliquent non seulement au chatbot en Français, mais aussi à beaucoup d’autres applications de l’intelligence artificielle. Souvent, un chatbot est utilisé comme interface pour faciliter l’utilisation de certaines technologies, mais aussi pour aider les utilisateurs a navigué un site web ou une app mobile.

La prochaine étape pour les moteurs de traitement automatique de la langue est de devenir meilleur dans la gestion des dialogues plus complexes et longs dans un domaine précis au lieu de permettre simplement à l’utilisateur de poser une question ou de donner une commande. Cela amènera les plateformes d’IA conversationnelle à rendre faciles la création et la gestion de ce genre de dialogue.